· 

Notre voyage, Randonnée à Kay Piat (suite)


Les enfants présents ont chanté un super chant dans l'enceinte de leur école.

Jean-Roger, l'homme orchestre, donne le ton de ce chant solennel.

A la demande de Véronique, ils recommencent. C'était trop beau, on en voulait encore et encore. Nous n'avions pas envie que ça s'arrête.

 

Certains étaient très timides, d'autres très enjoués. Il ne reste vous plus qu'à écouter & prendre du plaisir !!!

Quelques photos de l'intérieur de l'école

Le directeur nous explique comment se déroulent les cours. Les enfants vont à l'école à tour de rôle car il n'est pas possible d'y accueillir tout le monde en même temps. Ce petit bâtiment accueille 210 enfants sur l'année scolaire 2017-2018. 6 classes regroupent des enfants de 3 à 15 ans.

 

En Haïti, les enfants ne commencent pas tous l'école au même âge. On va à l'école lorsque nos parents ont suffisamment d'argent pour nous y envoyer. Le plus coûteux semble être leur uniforme : pantalon et chemise pour les garçons, robes et rubans dans les cheveux pour les filles.

 

Ils ont très peu de fournitures scolaires et il est intéressant de leur amener des cahiers et stylos.

Nous pouvons voir un grand tableau vert où on peut voir les matières enseignées : communication française, sciences sociales, lecture et écriture. Rien d'autre ne paraît dans cette classe. J'imagine une grande mappemonde pour leur montrer où on habite, quel mode de transport nous avons pris pour venir jusqu'à eux ... Je suis sûre qu'ils ne savent même pas où est la France !!! On ne voit pas de crayons de couleur, de feuilles pour dessiner ou colorier ... Rien, c'est poignant. Comment peuvent-ils être bien éduqués dans ces conditions ? Nous, nous passons notre vie à l'école où on apprend de tout et n'importe quoi et eux ? Ils n'ont rien. Comment bien grandir ? Comment apprendre un métier ? Comment trouver un travail et avoir une vie descente ? Toutes ces questions ne quittent pas ma tête sur  le moment, elles ne l'ont toujours pas quittée !!!

 

Ils sont assis sur des bancs reliés à des mini tables, ils sont très nombreux à y être assis et sont vraiment serrés les uns aux autres. Jean-Roger nous explique que l'argent laissé par les touristes servent à financer des bancs. En guise de remerciement, ils inscrivent notre nom dessus. Oh tiens ! j'aurai bien envie de voir mon prénom inscrit sur un de ces bancs :) me dis-je à ce moment précis.

Les enfants ont un seul toilette pour toute l'école, impressionnant. 

 

 

Leur école fait aussi office d'Eglise le dimanche. C'est pour cela que nous voyons au fond de la classe comme une 2ème partie. Elle est décorée pour l'Eglise. J'aurai aimé venir ici un dimanche et y assister - ils sont très croyants - cela doit être mémorable. Tant pis !

 

Quelques photos de l'extérieur de leur école

Ma photo de famille préférée

 

 Il me suffit de regarder cette photo pour retrouver le moral. Cette petite fille, accrochée à moi, me caressant la main et les bras, je l'aurai bien emmenée avec moi.

Quelque chose d'unique s'est passé entre elle et moi, entre elle et Nathan qui est allé la rechercher pour continuer le chemin avec nous, avec elle et Mickaël qui l'a portée jusqu'à l'école. Elle était en confiance, elle a tant partagé avec nous.

 

J'aimerai tant la revoir et la couvrir de cadeaux.

Dans la cour d'école on ne trouve pas grand chose.

Il y a quelques cages de foot fabriquées, sans filet.

 

J'aimerai bien savoir à quoi ils jouent dans cette cour de récréation. Nous n'avons pas eu l'opportunité de le leur demander ; grrrrr frustration.

 

Nous repartons à destination du point culminant de Kay Piat : champs de cresson et piscine naturelle nous attendent.

 

Nous en avons pris plein les yeux !!! vous aussi, vous souhaitez découvrir ces magnifiques paysages ???? RDV demain ou dans quelques jours :) patience patience

Écrire commentaire

Commentaires: 0