· 

Coralia, notre tour opérator

Après quelques difficultés et plusieurs jours plus tard, le responsable service clientèle me rappelle.

Nous nous expliquons.

 

J'ai l'impression que nous avons été laissés à l'abandon. Eux, sont certains d'avoir tout mis en oeuvre pour notre sécurité et nous ont rapatriés. Ils ont également rapatrié les touristes bloqués à l'hôtel, en hélicoptère.

 

Après quelques explications, je lui explique comment nous avons vécu les choses. Il m'informe qu'il a lu notre blog avec son responsable. Il m'explique à son tour qu'ils ont joint le quai d'Orsay, le ministère et que personne ne répondait à leurs demandes. Ils ont donc pris la décision de nous rapatrier, à leurs frais. Aucune aide de l'ambassade, aucune aide du quai d'Orsay.

 

Incompréhension pour moi, le 1er conseiller de l'ambassadeur en Haïti, me dit le contraire; la situation me laisse aller vers les dires de Coralia. Je suis donc bel et bien en colère contre notre gouvernement qui n'a pas géré les choses.

 

Coralia nous fait alors la promesse de rembourser intégralement le voyage de nous tous, rappelons-le, nous sommes partis en groupe. Ils acceptent, après négociation, de nous rembourser nos 2 parkings et nos 7 visas touristiques.

 

Nous remercions donc notre tour opérateur, très sincèrement. Le budget est récupéré. Nous accusons réception du virement ce vendredi 22 février.

Pour notre association : avec l'aide de certains partenaires, les tombolas "Monsieur Panda" et notre tombola de Noël, nous avions financé une partie de ce voyage. Ce budget est donc bien récupéré.

Pour nous-mêmes qui avons financé personnellement une grande partie de notre voyage, nous réalimentons nos économies pour un prochain voyage.

 

Grâce à remboursement intégral, nous voyons l'avenir plus sereinement et savons pertinemment que nous repartirons, bientôt ou pas, dans ce beau pays qu'est Haïti. Nous ne baissons pas les bras et leurs souhaitons que le pays trouve l'harmonie.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Catherine Laignel (mardi, 26 février 2019 13:38)

    Ahahahahah bah c’est pas trop tôt. On est vraiment gouverné par des cowboys